Saviez-vous que le congé parental va être allongé pour les pères en 2021 ? Que nous pouvons agir pour motiver ses enfants à l’école ou contre le harcèlement à l’école ? ou encore qu’il y a des astuces à connaître pour l’orientation de son enfant ? Nous verrons dans ce dossier des moments clés de l’accompagnement des enfants de 0 à 20 ans.

Accompagner ses enfants dès la naissance

Un congé parental plus long pour les pères

En 2020, les pères ont pu profiter de leur bébé pendant plusieurs mois. Alors que la durée du congé de paternité était fixée à 11 jours consécutifs pour une naissance simple et à 18 jours pour la naissance de plusieurs enfants, celui-ci va doubler et s’étaler sur 28 jours, a annoncé le gouvernement en septembre 2020. Cette réforme entrera en vigueur en juillet 2021 et les modalités précises ne sont donc pas encore arrêtées. Il y aura l’introduction d’une part obligatoire dans ce congé (7 jours) et les entreprises ne respectant pas cette obligation s’exposeront à une amende de 7 500 euros. Cette réforme, qui sera financée par la Sécurité sociale, va ainsi permettre à la France de rattraper son retard.

Si l’on compare avec les autres durées de congé paternité : la Norvège (10 à 39 semaines), suivi de la Suède (de 60 à 480 jours), la Finlande (54 jours), le Danemark (de 2 à 34 semaines), l’Espagne (8 semaines), et derrière nous, l’Italie et la Grèce qui offrent deux jours aux jeunes pères.

Avec cette réforme, l’objectif est d’inciter davantage de pères à profiter du congé paternité, notamment ceux qui ont un statut précaire et les pères en CDD. L’État estime également que l’allongement de la durée du congé paternité pourrait faire reculer certaines inégalités comme la discrimination à l’embauche des femmes, permettre aux pères de s’investir davantage dans leur paternité et enfin favoriser l’égalité femmes-hommes puisque la charge parentale repose encore beaucoup sur les mères. 
Mais pas question de s’arrêter en si bon chemin, d’autres mesures en faveur d’un soutien aux jeunes enfants et à leurs parents devraient être bientôt annoncées.

L’autonomie grâce à la bonne posture des parents

observer, donner du temps et faire confiance

Le développement de l’autonomie chez jeunes enfants est progressif. Pour les parents, cela nécessite une observation fine afin de bien identifier les phases lors desquelles l’enfant sera réceptif aux apprentissages dans un domaine. C’est ce que la pédagogue Maria Montessori appelle les  « périodes sensibles », moments pendant lesquels certaines compétences spécifiques se mettent en place.

Le développement du langage et le développement sensoriel sont particulièrement intenses au cours des trois premières années de vie. Pour accompagner au mieux les progrès des jeunes enfants dans ces domaines, mieux vaut ne pas sauter les étapes . Si l’enfant ne peut pas encore tenir assis naturellement, ne le placez pas dans cette position, mais laissez-le allongé sur le tapis d’éveil. Cette  position qui lui permet d’explorer les jouets qu’on lui propose avec tous ses sens. Partez d’activités simples et c’est l’enfant qui les complexifiera lui-même. L’impatience de l’adulte entrave l’autonomie. Dans l’apprentissage, ce n’est pas le résultat qui compte mais le processus. 

La confiance accordée à son enfant est une autre clé du bon développement de l’autonomie. Par exemple, vous pouvez tester des phrases comme : « Je sais que tu peux t’endormir tout seul » ou « je pense que tu es prêt pour boire au verre”. Pour parler d’une même voix face à l’enfant, les deux parents doivent se mettre d’accord sur le franchissement de ces étapes.

Le cap des 3 ans est important; c’est l’âge auquel l’enfant doit avoir acquis suffisamment d’autonomie pour être capable de se détacher de ses parents et être prêt pour l’entrée à l’école maternelle. Accorder votre confiance à votre enfant dans un cadre sécurisant lui donnera plus de facilité pour accueillir ses émotions ou encore déjeuner à la cantine en respectant les règles sociales. L’école maternelle constitue un espace très important pour aider les enfants à gagner en autonomie. 

Accompagner la réussite scolaire de ses enfants 

Notre civilisation de jouissance ne supporte pas la frustration ; le plaisir, la réussite doivent être immédiats. Le problème est que les parents envoient un double message à leurs enfants. D’un côté, ils encouragent la satisfaction immédiate. D’un autre côté, ils leur demandant de faire des efforts, donc de renoncer, au moins momentanément, à la jouissance. Ce que les enfants ne font jamais sans y être contraints !

explique la psychanalyste Catherine Mathelin-Vanier, auteure de Comment survivre en famille (Albin Michel).

Comment motiver ses enfants à l’école ?

Vos enfants manquent d’enthousiasme à l’école, angoissent et vous vous inquiétez… Comment trouver le juste équilibre entre pression et laisser-faire ? Société de performance et de compétition oblige, le spectre de l’échec scolaire hante les familles et le désarroi parental progresse.

 

Le sociologue de la famille François de Singly, auteur de Comment aider l’enfant à devenir lui-même ? apporte un autre éclairage. Pour les motiver, il faut les rendre plus actifs. En leur offrant plus de transmission sur un mode “travaux pratiques” car la passivité et la démotivation vont de pair.

accompagner ses enfants

Alors, comment donner le goût d’apprendre dès le plus jeune âge, et à leurs aînés l’envie de s’impliquer dans leur scolarité ? Pas en coach. Pour aider leurs enfants à apprendre et donc à grandir; les parents doivent assumer pleinement leur rôle d’adultes et de guides. C’est ce que leurs enfants attendent d’eux pour se lancer dans l’apprentissage en confiance et en y trouvant du plaisir. À chaque tranche d’âge ses priorités ! Retrouvez par exemple le guide des parents pour l’enfant au CP.

accompagner son enfant

Nous vous proposons de participer à notre webinaire « Comment accompagner la réussite scolaire de vos enfants ? » avec la coach scolaire diplômée Eglantine Goddefroy Trancart, La Maison-mère.

L’accompagnement scolaire cristallise souvent dans les familles beaucoup de tensions et notre Coach est convaincue que les apprentissages sont facilités dans un contexte confiant et stimulant ! Suite aux réponses à notre questionnaire (MERCI !), nous traiterons prochainement du sujet des écrans et des enfants.

Le harcèlement scolaire, on en parle ?

On aimerait parler que du positif mais il y a aussi la question du harcèlement. Cela peut entraîner des conséquences graves sur la santé et la scolarité de votre enfant. En tant que parent; comment faire face à la situation de harcèlement de son  enfant ?

Pour aider votre enfant, qu’il soit victime, témoin ou acteur des violences, il est essentiel de lui offrir les moyens de libérer la parole. Il est nécessaire de vous en parler ou d’en parler à un personnel éducatif. En l’encourageant à (vous) en parler librement. Ne restez pas isolé pour régler ce problème, de nombreux interlocuteurs sont à votre écoute pour en parler.

  • Soyez à l’écoute de votre enfant : vous pouvez agir avec votre enfant en l’encourageant à parler de ce qu’il vit, en lui demandant ce qu’il souhaite. 
  • Conservez toute preuve de harcèlement et signalez les contenus, les messages, les commentaires qui portent atteinte à votre enfant.
  • Prenez rendez-vous avec l’établissement de votre enfant afin de faire part de la situation, de manière détaillée. Vous pouvez aussi contacter un représentant des parents d’élèves afin qu’il vous conseille et vous accompagne dans vos démarches.
  • En cas d’hésitation, vous pouvez contacter les professionnels de « l’école des parents et des éducateurs » au 3020, numéro vert et gratuit

Accompagner l’orientation scolaire de ses enfants 

Votre jeune ne sait pas vers quel métier s’orienter, et peut-être stressé par les choix à faire ? Son projet n’est pas le même que le vôtre ? Il peut aussi souhaiter clarifier ou valider une idée qu’il a depuis plusieurs années.
Saviez-vous qu’1 jeune sur 3 regrette son choix au bac ! Or, il y a désormais 12 000 possibilités de formation qui s’offrent aux jeunes ? Pour les collégiens, lycéens et étudiants, faire un choix d’orientation n’est pas une démarche simple. Il engage l’avenir et ne doit pas se faire par défaut.

L’éducation ne fabrique pas mais accompagne l’émergence d’une liberté. Ce n’est pas une colonisation de l’intérieur mais une révélation vers l’extérieur »

Philippe Meirieu

Comment pouvez-vous aider votre enfant ?

Trop souvent, on attend les classes de troisième et de terminale pour parler de l’orientation avec son enfant. Or, mieux vaut anticiper son avenir dès à présent en lui posant des questions qui vont l’aider à faire des choix. En explorant le plus tôt possible ses centres d’intérêt, on est capable de mieux l’orienter dans ses choix. 
Certes, toutes les questions n’obtiendront pas de réponses tout de suite. Toutefois, vous réussirez au moins à savoir la direction que votre enfants souhaite prendre ! Mieux encore, vous semez en lui un questionnement auquel il devra réfléchir. 
Vous pouvez l’accompagner en connaissant les acteurs de l’orientation, en vous appuyant sur eux. Évidemment, n’hésitez pas à adapter votre aide selon la situation de votre jeune.

orientation accompagner son enfant

Votre jeune ne sait pas du tout ce qu’il veut faire :

Voici les questions à lui poser : 

  • Ses qualités, valeurs, talents naturels
  • Veut-il faire des études courtes, longues ?
  • Scientifique ? Littéraire ? Technique ?
  • Avec une composante internationale ?
  • Veut-il travailler en équipe, seul ?
  • Quelles sont ses activités extra-scolaires ?
  • Et si tout était possible que ferait-il ?
  • Quels sont les grands secteurs qui lui plaisent ?
  • Quelles sont les causes qui le mettent en colère ? 
orientation scolaire accompagner son enfant

 Votre jeune hésite entre 2 voies : 

  • Identifier ce qui est important pour lui et faire un tableau, en lui demandant : en exerçant le métier A, tu contribueras à quoi dans ce monde ?, idem pour le métier B
  • Faites-lui imaginer qu’il doit renoncer à l’une des deux voies
  • Méthode québécoise « ça me dit oui, ou ça me dit non »

Votre jeune sait ce qu’il veut faire : 

  • Vérifier le contenu des formations
  • Se rendre aux portes ouvertes des écoles
  • Enquêter auprès de professionnels

Début octobre 2020, en partenariat avec notre partenaire Barbara Lherondel, coach d’orientation, nous avons proposé un webinaire gratuit réservé aux bénéficiaires de la conciergerie.

Au programme :
– L’orientation aujourd’hui : chiffres clés, acteurs

– Ces 3 cas pratiques ont été étudiés en détail :
1/ Votre enfant ne sait pas du tout ce qu’il souhaite faire.
2/ Votre enfant hésite entre deux voies radicalement différentes.
3/ Votre enfant a choisi sa voie “a priori”.

Pour obtenir le replay du webinaire gratuit qui a eu lieu le 8 octobre, demandez à votre concierge ou connectez-vous sur votre espace en ligne

accompagner ses enfants orientation scolaire

Sources et ressources conseillées par notre experte Barbara Lherondel, coach d’orientation

  • faire un test de personnalité gratuit 
  • Questionnaire pour établir son profil RIASEC
  • Simulez les combinaisons de spécialités, découvrez les perspectives de formations et métiers
  • Article de l’Etudiant

Sources de cet article :

– Article sur welcometothejungle.com
Article “Durée du nouveau congé de paternité : de 14 à 28 jours dont 7 obligatoires de Cadremploi  
Le congé paternité : mode d’emploi (cadremploi)
– Article Comment accompagner l’autonomie chez son enfant ? (doctissimo)
Le guide de l’enfant au CP sur education.gouv.fr
La mallette des parents (site du gouvernement
Dossier du magazine Psychologie pour motiver son enfant  » Comment aider l’enfant à devenir lui-même ? de François de Singly, sociologue de la famille
– Comment survivre en famille (Albin Michel) de Catherine Mathelin-Vanier,  psychanalyste
La Maison-mère d’Eglantine Goddefroy Trancart
– La mallette des parents (site du gouvernement) contre le harcèlement
 Le site « non au harcèlement » propose de nombreuses ressources pour lutter contre le harcèlement
– L’association e-enfance vous accompagne pour protéger vos enfants et veiller aux bonnes pratiques.

Cet article vous est proposé par Cécile TAUVEL, cofondatrice de la La Minut’Rit (marque employeur et Qualité de Vie au Travail)  en partenariat avec Eglantine Goddefroy Trancart, coach scolaire diplômée La Maison-mère. et Barbara Lherondel, coach d’orientation

Webinaire le jeudi 4 février de 13h à 13h45 pour obtenir le lien du replay, inscrivez-vous auprès de votre concierge.

« Comment accompagner la réussite scolaire de vos enfants ? » avec la coach scolaire diplômée Eglantine Goddefroy Trancart, La Maison-mère.

Nos précédents dossiers qui pourront vous aider : 

  • Le Pouvoir de l’optimisme
  • Qu’est-ce qu’un aidant ?
  • Épuisement des aidants, signes d’alerte et exercice pratique sur l’attention.
  • Gérer ses émotions
  • La sophrologie pour les enfants