Les livres ont du pouvoir… celui de tenir compagnie, de réveiller notre imagination, nos sentiments, de nous faire voyager. Ils sont aussi un refuge ou encore un moyen de nous évader. Ils nous permettent aussi de nous ouvrir aux autres et, pourquoi pas, de nous faire vivre plusieurs vies.
A une autre échelle, le livre a aussi le pouvoir de faire changer des idéologies, de nous apporter les toutes dernières connaissances, des témoignages…
Lire et partager des infos et astuces sur la lecture, c’est ce que nous vous proposons dans ce dossier. 

La Journée mondiale du livre, promouvoir la lecture et rendre hommage aux écrivains

« S’ouvrir aux autres malgré la distance et voyager grâce à notre imagination ». Voici ce que propose l’UNESCO, qui célèbre tous les ans le 23 avril la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Cette date a été choisie en particulier pour rendre hommage à Cervantes et Shakespeare, tous deux décédés un 23 avril.

En cette période de repli forcé à cause de la crise sanitaire, la littérature nous offre de nouveaux horizons à explorer, profitons-en !

Encourager la lecture

Donner le goût de lire à ses enfants

Alloprof donne quelques conseils aux parents qui souhaitent inciter leurs enfants à lire.

Parmi ces astuces, le « combat de lecture » .
Votre enfant choisit un livre et vous convenez ensemble d’un nombre de pages à lire. Une fois que votre enfant a lu ces pages, c’est à votre tour. Puis parent et enfant échangent sur ce qu’ils viennent de lire. Et ainsi de suite jusqu’à la fin du livre. Une activité ludique et un moment de complicité…

Un livre ça ne se jette pas, ça se partage… 

Presque toutes les villes et villages ont maintenant leurs « Boîtes à lire ». Alors si vous ne savez plus quoi faire de vos livres, déposez-les dans une boîte à lire et donnez-leur ainsi une seconde vie. Vous-même, vous trouverez certainement un trésor méconnu en regardant bien.

Autre piste pour donner ou acheter des livres d’occasion : Recyclivre, qui collecte des livres auprès des particuliers et des entreprises et les revend d’occasion en reversant 10% des revenus générés à des associations de lutte contre l’illettrisme.

Quand les livres les plus ardus et/ou méconnus trouvent une résonance mondiale grâce au cinéma !

La mini-série « Le Jeu de la Dame » ; inspiré du roman de Walter Tevis « The Queen’s Gambit », produite récemment par Netflix, a réussi haut la main le très difficile pari de rendre les échecs passionnants pour le grand public. A lire ou à voir, absolument…

Le jeu de la dame Netflix

Bande annonce du film

SAPRISTI – librairie solidaire 

L’interview de Baptiste Davout par Sophie et Yveline

Avant de commencer, voici un petit rappel du Projet Sapristi, avec lequel La Minut’Rit du Finistère collabore depuis Mars 2020 !

Le Projet Sapristi est basé sur la création d’un café-librairie sous forme d’entreprise adaptée à Brest. L’enjeu majeur est d’employer des personnes en situation de handicap, dans le cadre de la valorisation de leurs compétences (spécialisation, rémunération, formation) et de leur inclusion sociale.

Ce beau projet est porté par Baptiste, 27 ans, Brestois d’adoption depuis un peu plus de 2 ans.

Après un Master en marketing, orienté vers le social, Baptiste a déjà l’idée de mener un projet social et solidaire.

Il exerce par la suite la fonction de moniteur d’atelier en ESAT, avant d’effectuer, en 2013, un stage de libraire en entreprise adaptée.

C’est une « Révélation » ! Il découvre alors un commerce bienveillant et positif, et fait tomber les barrières que l’on peut inconsciemment avoir vis-à-vis du handicap, tant que l’on n’y est pas confronté.

Le Projet Sapristi naît alors en 2019.

Le projet Sapristi porté par Baptiste

Baptiste choisit ce nom facile à mémoriser, qui fait également penser à un titre de livre et le récit d’une aventure. 
Il faut maintenant monter un business plan, rechercher des financements, se faire connaître, fédérer une communauté autour du projet et recruter des bénévoles.
En parallèle, c’est le début de la collecte* de livres, vinyles, CD et DVD, qu’il faut stocker !

Deux locaux entrent donc dans la recherche de Baptiste et son équipe ; le premier, le local commercial qui accueillera le café-librairie, le second, un local de de stockage sécurisé pour entreposer tous les dons.

Grâce au travail des 10 à 15 bénévoles, la librairie ouvre enfin ses portes au public le 11 décembre 2020, au 10 rue de la Porte à Brest, dans le quartier de Recouvrance, chargé d’histoire et riche de plusieurs associations partageant les mêmes valeurs.

L’accueil des habitants du quartier est très chaleureux, les riverains passent la porte dès les premiers jours pour souhaiter la bienvenue à Baptiste et son équipe.

Depuis l’ouverture, ce sont près de 5000 objets qui ont vu leur durée de vie être prolongée.

Retraités, étudiants, familles, viennent chiner tous types de livres à moins de 10 euros, échanger avec les bénévoles, ce lieu singulier permet de créer du lien social et rend la culture accessible à tous.

La partie café – petite restauration, tout comme la création d’un emploi durable pour une personne en situation de handicap, devraient aboutir fin 2021, si la situation sanitaire le permet.

Nous l’avons compris, le Projet Sapristi porte à la fois des valeurs sociales, culturelles, écologiques et solidaires.

*dont près de 1000 livres, grâce aux dons réalisés grâce aux entreprises clientes de La Minut’Rit au cours des 12 derniers mois.

Les livres ont du pouvoir
Du lundi au samedi de 10h30 à 18h30, 10 rue de la Porte, BREST RECOUVRANCE.

Partageons nos romans préférés 

Nos coups de cœurs lectures

Les vidéos de La Minut’Rit sur les livres

5 livres pour se recentrer sur l’essentiel : romans sélectionnés par la librairie La Galerne
Quels livres lire pour accompagner ses enfants ? Avec Eglantine Goddefroy Trancart

Et vous ? Dites-nous en commentaire vos auteurs, genres et titres préférés.

Pour aller plus loin si vous le souhaitez

  • Le droit d’auteur, le saviez-vous ?

La rémunération des écrivains se fait par les « droits d’auteur », qui sont de 6 à 12% du prix du livre, selon son genre et le nombre d’exemplaires vendus. Quand un livre devient-il libre de droits ? : la durée de protection d’une œuvre est de 70 ans après la date de mort de son auteur ou sa date de publication pour une œuvre anonyme. 

  • Le 23 avril 1616 – Mort de Cervantes et de Shakespeare

Encore quelques zones d’ombre 🙂

  • Quelques sites parlant de livres et de lecture :

Cet article vous est proposé par Yveline Grall, responsable de la conciergerie du Finistère, Sophie Vaillant, concierge dans le Finistère et Catherine Vaisse, franchisée la conciergerie d’entreprise en Auvergne La Minut’rit.