Bien sélectionner ses produits à l’achat, mieux stocker des aliments, cuisiner ou donner les restes… En adoptant des gestes antigaspi, chacun peut agir pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans sa cuisine. Nous verrons ensuite quelles applis smartphone facilitent les gestes antigaspi. Heureusement, en région, des réseaux se mettent en place afin de limiter les pertes de nourriture. Les cantines éduquent quant à elles, les plus jeunes. Enfin, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation déploie une campagne de sensibilisation et propose des outils pour réduire au quotidien les gaspillages alimentaires.

En France, les pertes et gaspillages alimentaires, c’est 10 millions de tonnes de produits par an (soit 16 milliards d’euros).

Le 29 septembre 2020 avait lieu la première Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture. Cette journée rappelle que la lutte contre le gaspillage alimentaire constitue un levier pour assurer la sécurité alimentaire de tous, et en particulier des plus vulnérables, touchés par la crise sanitaire.

Les gestes antigaspi faciles à adopter à la maison

Geste antigaspi n°1 : conserver les fruits et légumes :

Tout d’abord, commençons par les fruits et légumes. Lesquels dois-je conserver :

  • dans le bac à légumes du réfrigérateur ? avocat, concombre, courgette, melon, poivron…
  • au réfrigérateur ? épinard, abricot, brocoli, rhubarbe, radis, rutabaga, betterave, pêche, raisin..
  • à température ambiante ? aubergine, pommes de terr, citron, courge
conservation fruits et légumes geste anti-gaspi

Source : Mieux vivre autrement

Cuisine AZ vous propose quelques astuces pour conserver plus longtemps les fruits et légumes. Vous y découvrirez par exemple que pour empêcher les pommes de terre de germer, il faut ajouter une pomme ou encore qu’on peut emballer ses champignons dans un sachet en papier ou dans du papier journal, qui absorbera l’humidité en préservant leur fraîcheur.

Geste antigaspi n°2 : Bien ranger ses courses

Après le rangement des fruits et légumes, attaquons-nous aux autres produits. Les produits doivent être rangés au réfrigérateur et au congélateur sans les entasser afin que l’air circule. Vous pouvez ranger les denrées dans une boîte ou une pochette réutilisable pour prévenir leur dégradation et les odeurs. Dans le réfrigérateur (ou les armoires), il est important place à l’avant les denrées qui doivent être consommées le plus tôt.

Infographie – Un frigo bien rangé : mieux conservés, les aliments sont moins gaspillés

frigo rangé geste antigaspi

Geste antigaspi n°3 : Etre attentif aux dates de conservation

Bien ranger, c’est aussi faire attention aux dates de conservation. Pour cela, l’ infographie – Gaspillage alimentaire : les dates de conservation du Ministère nous l’explique très bien.

gaspillage alimentaire : date de conservation

Geste antigaspi n°4 : Organiser ses repas pour la semaine

Outre l’avantage d’éviter le gaspillage alimentaire, les autres avantages sont :

  • Réduire la charge mentale
  • Gagner du temps
  • Faire des économies
  • Equilibrer et varier son alimentation

Connaissez-vous le “batch cooking” ? Il s’agit de préparer le dimanche (par exemple) pour toute la semaine. Vous pouvez consulter “La révolution du batch cooking” de Anne Loiseau Ed : Larousse

cuisine antigaspi

Geste antigaspi n°5 : Bien doser les quantités

Un geste antigaspi peut être de planifier ses repas pour la semaine

Il est désormais temps de cuisiner. Voici quelques astuces pour doser les quantités à préparer pour une personne :

  • riz : 1/2 verre ;
  • pâtes : 1/2 grand verre ;
  • poisson : 140 gr ;
  • pommes de terre (petites) : 5.

Geste antigaspi n°6 : Utiliser les restes 

Vous avez bien manger ? Mais que faire de reste maintenant ?

  • Congélateur : vous pouvez conserver le surplus des repas au congélateur.
  • Légumes : vous pouvez cuisiner des soupes, purées, gratins… 
  • Fruits : vous pouvez préparer les fruits abîmés en compote, smoothie ou coulis ;
  • Pain dur : vous pouvez faire du pain perdu, le transformer en chapelure ou en croûtons pour agrémenter la soupe ;
  • Viande : vous pouvez utiliser les restes pour des légumes farcis, wraps, quiches ou hachis.

Geste antigaspi n°7 : S’inspirer de livres de recette zéro-déchet 

Et si les livres nous donnaient quelques idées ?

Retrouvez les livres dans votre conciergerie d’entreprise grâce à nos partenariats avec les librairies locales.

Geste antigaspi n°8 : Ne rien jeter avant de partir en vacances

Malgré toute ces efforts, il vous reste des aliments consommables dans votre réfrigérateur ? Proposez-les à vos voisins, collègues, amis ou à votre famille proche. Il est possible d’en faire part sur une application dédiée au don comme HopHopFood, Too Good To Go. (Nous vous en reparlerons à la fin de cet article).

stop gaspillage alimentaire

Geste antigaspi n°9 : Composter

Composter classique ou lombricompoteur

Il y a quand même certaines épluchures que vous n’arriverez pas à cuisiner… Par compostage, une tonne de biodéchets permet de produire 500 à 600 kg de compost. Les denrées alimentaires retournent alors à la terre et servent à fertiliser les sols, en évitant l’usage d’engrais chimiques.

Le lombricomposteur convient aux petits espaces. Le composteur est adapté pour les jardins. Pour ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent avoir de composteur chez eux, il existe des composteurs de ville.

Les mairies proposent de donner des composteurs ou lombricomposteurs pour ses habitants. Par exemple, à Vincennes, ce sont des lombricomposteurs tandis qu’à Champigny-sur-Marne, ce sont des composteurs.

Que faire avec le marc de café ?

La boite à champignon permet de cultiver ses propres champignons avec cette boîte 100% recyclable. Le substrat est fait avec du marc de café récupéré dans les cafés. C’est une entreprise solidaire et ils ont travaillé avec des des structures de l’insertion en Val de Marne.

A plus grande échelle, la méthanisation

Connaissez-vous la méthanisation ? C’est une technologie basée sur la dégradation par des micro-organismes de la matière organique en absence d’oxygène. Cette dégradation aboutit à la production de digesta et de biogaz. Par méthanisation, une tonne de biodéchets produit 150m3 de biogaz en moyenne, qui permet lui-même de produire 728 kWh. C’est par exemple la consommation électrique d’un chauffe-eau pour une personne pendant un an. Source : Binhappy

La collecte des biodéchets

BinHappy est une entreprise basée au Havre, qui organise le tri et la collecte des biodéchets des restaurants (commerciaux et collectifs), pour les valoriser en compost ou en énergieDécouvrez en plus sur cette entreprise innovante.

Les applis facilitant les gestes antigaspi

Lutter contre le gaspillage alimentaire est désormais plus facile que jamais, grâce à quelques applis permettant de « recycler » des aliments, repas…

👉 Too Good To Go

Cette application permet de lutter contre le gaspillage alimentaire en achetant à petits prix les invendus des boulangeries, supermarchés ou restaurateurs de votre région. Too Good to Go repose sur le principe d’un “panier surprise”. Directement depuis son téléphone, l’utilisateur réserve les produits souhaités et passe récupérer son panier chez le commerçant à des tranches horaires précises. 

Téléchargez To Good To Go sur Android ou iOS (Apple).

👉 HopHopFood

L’idée de l’anti gaspi entre voisins est devenu une appli.

HopHopFood, c’est l’ anti-gaspi solidaire ®. Leur volonté est de rapprocher des personnes souhaitant être généreuses de personnes en difficulté. Le tout dans un mouvement de lutte contre le gaspillage alimentaire. Ils ont développé des outils digitaux pour donner aux citoyens et aux commerces des moyens simples et gratuits pour une solidarité de proximité.

👉 Phenix 

Avec l’appli Phenix, vous faites un geste pour la planète en économisant de l’argent sur vos courses. Leurs paniers sont vendus en moyenne à -50%. Il y en a pour tous les goûts : vous trouverez des paniers thématiques, adaptés à votre régime alimentaire.

Téléchargez Phenix sur Android et iOS (Apple).

👉 Zéros-Gâchis

 Zéros Gâchis aide les grandes surfaces à gérer leurs invendus. L’application permet au consommateur de repérer les produits proches de la date limite en promotion dans les supermarchés. Chaque jour, l’application met en ligne une liste qui recense les promotions. 

Zéro Gachi n’a pas d’application, mais un site Internet très utile.

👉Karma

Sur Karma, vous trouverez simplement les aliments proposés par les cafés et épiceries près de chez vous grâce à une liste de plus de 1000 commerces participants. L’application est très bien notée par ses utilisateurs

Téléchargez Karma sur Android et iOS (Apple).

👉 Dans mon frigo

Afin d’éviter les mauvaises surprises en ouvrant son frigo, l’application permet au consommateur de scanner ses produits une fois achetés, et de rentrer la date de péremption. Lorsque l’un des produits arrive bientôt à expiration, le consommateur est informé via une notification push, un mail ou un SMS. Un bon outil pour les personnes qui ont du mal à consommer un produit avant que sa date n’arrive à échéance !

Disponible sur iOS et Android.

👉 Frigo Magic 

Frigo Magic vous propose des recettes en fonction de ce que vous avez dans votre frigo. Vous avez même la possibilité de sélectionner votre régime alimentaire et de sélectionner les ustensiles dont vous disposez.

👉 Save Eat

Save Eat, l’application anti-gaspi qui propose des recettes. Téléchargez le kit antigaspi

Les initiatives pour promouvoir les gestes antigaspi

Jeter moins et manger mieux : communiquer pour favoriser les gestes antigaspi

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation renouvelle sa communication autour des contes de notre enfance… Ces contes, connus des petits et des grands, créent du lien entre les générations. Ils nous rappellent combien notre patrimoine culturel et alimentaire est précieux, et qu’il ne faut pas gaspiller les bons produits de notre agriculture.

Source :  Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation 

Pour aller plus loin : dossier lutte anti gaspi du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ou toutes les campagnes antigaspi

Les REGAL : RÉseaux de lutte contre le Gaspillage Alimentaire 

Les régions se mobilisent contre le gaspillage alimentaire. Les RÉGAL n’ont pas de format prédéfini et peuvent être structurés différemment en fonction des territoires (Ademe, DRAAF, DREAL, Conseil régional, collectivités, associations d’aide alimentaire ou d’éducation à l’environnement…). Les RÉGAL naissent d’une volonté collective de mener un projet commun.

Plusieurs territoires ont déjà mis en place ce type de réseau, comme : RÉGAL Nouvelle-Aquitaine, RÉGAL en Normandie, RÉGAL Centre Armor, RÉGAL Grand Est, RÉGAL Réunion, RÉGAL en Provence-Alpes-Côte d’Azur, RÉGAL Hauts-de-France / Saint Quentinois RÉGAL Hauts-de-France / Sud Artois

Source : Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation 

Les gestes antigaspi pour éviter le gaspillage alimentaire à la cantine

A la cantine, les enfants laissent souvent leurs légumes ou poisson et prennent une grande quantité de pain. Pourtant, jeter une tranche de pain a le même impact que de laisser une lampe de 60 Watts allumée pendant deux heures, en termes de consommation d’énergie. Quotidiennement, des tonnes d’aliments partent à la poubelle alors que ce gaspillage n’est pas une fatalité.

Dans certains collèges, un « gâchimètre » a été installé par les élèves. De quoi s’agit-il ? C’est un tube transparent où le pain non mangé est jeté. On pèse le pain chaque semaine. Cela réduit en général de 20 à 30 % la quantité de pain gaspillé.  Parfois la différence est donnée à des associations caritatives sous forme de repas. Le pain est désormais placé à la fin du self pour permettre aux collégiens d’adapter leur consommation en pain au menu du jour.

Grâce à des panneaux installés, les collégiens peuvent voir l’équivalent des quantités gaspillées en volume d’eau ou en console de jeu. Dans d’autres collèges, les élèves doivent rester au minimum de 20 minutes à table et ainsi prendre suffisamment de temps pour manger

Ces initiatives réduisent le gaspillage en cantine, mais surtout responsabilise les jeunes par rapport à leur nourriture. Jeter les aliments devient moins banal.

Cécile TAUVEL, cofondatrice de La Minut’Rit vous propose cet article avec la contribution de Gemma Sammarone, La Minut’Rit du 94 – Val de Marne (Champigny sur Marne, Créteil…)