Profitez d’avoir un peu plus de temps libre que d’habitude pour lancer votre opération « désencombrement ».
Ça fait du bien au corps et à l’esprit, vous pourrez travailler plus sereinement en télétravail. Vous pourrez aussi aider des associations caritatives et/ou de réinsertion avec les objets que vous ne souhaitez plus garder.

Comment m’y prendre pour le désencombrement ?

Nous avons demandé les conseils de notre partenaire Fabienne Renaud « Home Harmonie »  :

  • Je me réserve un objectif, une durée et un moment bien à moi,Je regroupe par même catégorie d’objets (par exemple, si je veux faire du tri sur mes foulards,
  • Je vais les rechercher dans les différents endroits de mon logement) et je constate tout ce que j’ai,
  • Je décide le devenir de chaque objet de cette catégorie, à savoir si je le garde ou si je m’en sépare. Pour cela, je me pose des questions comme : est-ce que j’aime cet objet ? Est-ce qu’il est pratique ? Est-ce que j’en n’ai pas trop de similaires ? Est-ce que je l’utilise ?
  • Une fois ce tri fait, je me débarrasse rapidement de ce que je ne garde pas et je range ce que je conserve.

Satisfaction et fierté garanties !
 
Mais attention, ce travail ne sera efficace dans la durée que si je m’impose un petit rangement régulier de mes objets !
Et surtout, désencombrez seul-e vos propres objets. Pour ceux des autres, faites-le avec eux.

Plus de conseils pour mieux désencombrer.

Qu’est-ce que je peux trier ?

 Tout ou presque tout…
  • Vêtements, linge, chaussures, jouets : ils trouveront une nouvelle vie grâce aux associations caritatives.
  • Petits objets : les « Ressourceries » les réparent et/ou les détournent en œuvres d’art !
  • Métaux : l’association Les P’tits Doudous  récupère les déchets de métaux pour offrir un petit doudou aux enfants hospitalisés.
  • Médicaments : l’association Cyclamed, qui a pour mission de collecter et de valoriser les médicaments non utilisés, vous explique comment faire le tri. 
  • Petit électroménager : l’entreprise d’insertion ENVIE leur donnera une seconde chance.
  • Produits d’hygiène (produits ni entamés ni périmés) : les bénévoles d’associations locales les redistribueront sous forme de kits à des personnes dans le besoin.
  • Bouchons en plastique ou en liège : leur collecte permet à de nombreuses associations caritatives de financer leurs projets.
  • Livres : pour donner une deuxième vie aux livres déjà lus. Recyclivre aide au financement de programme de lutte contre l’illettrisme. Les Boîtes à Lire de quartiers ou de villages sont autant d’espaces solidaires pour les lecteurs.
recyclage-electromenager-conciergerie

Et après, qu’est-ce que j’en fais ? 

Mettez de côté les objets que vous avez triés et dès la reprise des permanences de votre conciergerie d’entreprise, nous les récupérerons.

Si vous n’avez pas de conciergerie d’entreprise, recherchez les recycleries locales.

Pour aller plus loin, les astuces du quotidien de la conciergerie :

  • Faire ses courses sans emballage avec la « papesse » du Zéro déchet, Béa JohnsonVoir la vidéo 
  • Faire une « ChassOpiles » dans la maison avec ses enfants. Trouvez leurs cachettes et rassemblez-les dans un superbe « Kubapil »Télécharger le modèle. Partez à la chasse aux piles et aux batteries dans la maison : jouez à toutes les trouver.
  • S’engager sur la voie du minimalisme, pourquoi et comment ? Nous partageons avec vous quelques idées.
  • Utiliser la méthode BISOU (Besoin, Immédiat, Semblable, Origine, Utile) : en savoir plus
pile-recyclage-conciergerie

Encore plus loin avec des ateliers ou coachings individuels

Notre partenaire Fabienne RENAUD « HOME HARMONIE » vous propose :
– un atelier collectif d’organisation d’intérieur de 45 min : 5€ / participant (5 à 10 personnes) en visio-conférence. Date et horaire à définir avec les participants.
– un coaching individuel d’1h (30€) en visio-conférence

Je souhaite un coaching de désencombrement